Autocueillette

L’autocueillette au-delà des fraises et des pommes

Aux petits fruits du Dragon ©jpg.mov

Pour plusieurs, l’autocueillette est une tradition annuelle. Le grand air, la fraîcheur des produits et la fierté de cuisiner des aliments qu’on a nous-mêmes cueillis; c’est tellement agréable! Mais au-delà des traditionnelles fraises à l’été et pommes à l’automne, on peut cueillir toute sorte de fruits et de légumes tout au long de la belle saison. Voici quelques propositions originales.

Les poires

Quelques vergers de la région de Québec offrent, en plus de l’autocueillette de pommes; l’autocueillette de poires. C’est le cas de la ferme familiale Le Beau Markon à Sainte-Famille à l’Île d’Orléans. L’endroit se spécialise dans l’accueil de clientèles à mobilité réduite, mais est ouvert au grand public le week-end. Ne partez pas sans vous être procuré une portion de la choucroute maison.

Située à l’Ange-Gardien, sur la Côte-de-Beaupré, la ferme le Comte de Roussy offre aussi l’autocueillette de poire en plus de l’autocueillette de pommes et de citrouilles. Sur place, installez-vous sur la terrasse du joli kiosque pour déguster une pointe de tarte maison au soleil.

La ferme R Giguère, située à Sainte-Famille à l’Île d’Orléans, offre aussi une belle diversité de fruits pour l’autocueillette, dont les poires.

Ferme Le Beau Markon

Les petits fruits

On connaît bien l’autocueillette des fraises, des framboises et des bleuets, mais saviez-vous qu’on peut aussi visiter certaines fermes pour cueillir du cassis, des mûres ou du raisin?

La ferme François Bélanger, située à Château-Richer sur la Côte-de-Beaupré, cultive une impressionnante variété de fruits tels que des cerises, des raisins, des poires et des abricots. L’ouverture des champs varie selon les produits. Active toute l’année, la ferme offre des produits de l’érable et toute sorte de plats préparés. À l’été 2019, un kiosque a été construit à la ferme. Il est possible de s’y installer pour déguster, entre autres, une bonne soupe servie dans un bol en pain.

Située sur la route 354 au cœur du village de Sainte-Christine-d’Auvergne dans Portneuf, la ferme Aux petits fruits du Dragon se spécialise dans les petits fruits. Grâce à la grande diversité qu’il cultive, Denis Dragon peut ouvrir ses champs de juin à octobre. Framboises rouges, jaunes, noires, fraises, mûres, cassis, groseilles, raisins tout est disponible petite quantité.

Spécialisée dans la culture du cassis biologique et la transformation du vinaigre, la Ferme & Vinaigrerie du Capitaine Noël ouvre ses champs du 25 juillet au 10 août 2020 pour l’autocueillette de cassis et de gadelles rouges biologiques. Tant qu’à vous rendre sur place, on vous conseille fortement la visite guidée de la vinaigrerie. Vous en apprendrez sur l’histoire de la ferme, la culture du cassis, la production du vinaigre et sur quelques astuces pour le cuisiner.

Aux petits fruits du Dragon ©jpg.mov

Les légumes

L’autocueillette ne se limite pas aux fruits; on peut aussi visiter une ferme pour cueillir des légumes. C’est le cas de la ferme Arthur Cauchon à Château-Richer sur la Côte-de-Beaupré. Arthur Cauchon, le propriétaire, cultive une grande variété de légumes et invite les citoyens à venir profiter ses la plénitude de ses champs. Le ferme possède aussi un kiosque à la ferme où sont vendus quelques produits cuisinés maison et des produits de l’érable.

Du côté de Portneuf, la ferme Arc-en-ciel du paradis est une place de choix pour l’autocueillette des légumes. Cette ferme familiale installée à Cap-Santé réserve aux visiteurs un accueil chaleureux et une grande variété de produits en autocueillettes (des légumes variés, mais aussi des petits fruits).

Une partie de la famille Jimenez-Paradis

À lire également…

Cinq raisons de pratiquer l’autocueillette

Dans la région de Québec, l’autocueillette s’amorce habituellement une semaine après les premières récoltes. Cette activité connaît un regain de popularité et devient une expérience agrotouristique de plus en plus prisée par les consommateurs. Lire la suite

Sept kiosques à visiter pour acheter des légumes fermiers

Pour une expérience 100% de la ferme à la table, rien de mieux que d’acheter directement de la productrice ou du producteur, à la ferme.  Plusieurs entreprises ouvrent les portes de leur kiosque pour vous offrir des produits frais, transformés ou les deux. Lire la suite.

Courges et citrouilles à cueillir soi-même

Ah l’automne! À mi-chemin entre la nostalgie de voir l’été nous quitter et l’enthousiasme de voir les paysages se transformer, cette saison apporte son lot de belles choses. L’autocueillette de courges et de citrouilles en fait partie. Lire la suite.