Acheter local

C’est l’été au Grand Marché de Québec

© Grand Marché de Québec

On adore le Grand Marché de Québec parce qu’on peut s’y procurer des produits locaux toute l’année grâce à la présence de dizaines de marchands permanents. Cela dit, on doit quand même admettre que l’été amène un dynamisme supplémentaire avec le retour des marchands saisonniers. Entre mai et octobre, c’est une trentaine de producteurs agricoles et transformateurs artisans qui s’y installent. On vous propose un arrêt chez sept marchands saisonniers qui valent totalement le détour.

Cassis Monna et Filles est une entreprise qui ne se démode jamais, simplement parce qu’elle se renouvelle continuellement. Cette année, la liquoristerie lance une nouvelle gamme de spiritueux, dont sa vodka qui a déjà gagné une médaille d’or au San Francisco World Spirits Competition! À votre entrée au Grand Marché, entre mai et décembre, vous reconnaîtrez facilement le kiosque coloré de ce transformateur artisan de l’Île d’Orléans.

© Francis Fontaine

De la fin juillet jusqu’à la mi-octobre, vous pourrez vous procurer le délicieux maïs de Neuville au kiosque de la Ferme Dubuc. Cette ferme familiale qui en est à sa 12e génération est située dans Portneuf et se spécialise dans la production laitière et le maïs sucré. Elle est certifiée IGP pour le maïs de Neuville, vous ne risquez donc pas de vous tromper en y faisant vos achats. Le kiosque de la Ferme Dubuc est ouvert de la fin juillet à octobre.

© Ferme Dubuc

Connaissez-vous le nougat? Cette confiserie typiquement française est à base de blanc d’œuf, d’amande et de miel. Les deux propriétaires de La Nougaterie de Québec, dont la cuisine de transformation est basée à Saint-Pierre-de-l’Île d’Orléans, en font leur spécialité. Fruits, érable, bière noire ou cappuccino; les options de saveurs sont nombreuses. Les guimauves aux fruits et les lunes de miel sont aussi à essayer. Le kiosque de La Nougaterie est ouvert de mars à décembre.

© La Nougaterie de Québec

La slush aux fraises est la meilleure raison de faire un arrêt au kiosque de la Ferme François Blouin. Elle est faite maison à partir de fraises de l’Île d’Orléans et n’est nullement comparable aux slushs commerciales. En fait, après y avoir goûté, vous ne verrez plus jamais la slush de la même façon. La Ferme François Blouin, dont les terres sont situées à Sainte-Famille-de-l’Île-d’Orléans, vend aussi une jolie variété de produits maraîchers, des asperges au printemps jusqu’aux pommes à l’automne. Le kiosque du Grand Marché est ouvert de mai à octobre.

© Grand Marché de Québec

Verger Viateur Turcotte et fils

Situé à Sainte-Famille-de-l’Île-d’Orléans, le Verger Viateur Turcotte et fils (Ferme avicole Orléans), qui produit également du poulet et de la dinde, possède un verger où poussent une vingtaine de variétés de pomme. L’autocueillette et la vente de produit de la pomme sont d’ailleurs offertes à la ferme. Les propriétaires ont de quoi être fiers; ils ont gagné le 1er prix de la catégorie Or de l’Ordre du mérite agricole régional en 2012 et remporté à quatre reprises le prix de la meilleure Honeycrisp au Canada à l’Exposition agricole annuelle de Toronto. Ils sont présents au marché d’août à octobre.

Située à l’Ange-Gardien sur la Côte-de-Beaupré, la Ferme François Bélanger produit une grande diversité de fruits et légumes. À la ferme, on vend aussi des plats préparés pour emporter et on permet l’autocueillette de certains fruits. Le kiosque du Grand Marché est ouvert de mi-juin à mi-octobre.

Parmi les seuls producteurs de fraises biologiques dans la Capitale-Nationale, la Ferme Jean-Pierre Plante, qui en est à la quatrième génération, se démarque par cette caractéristique et son appellation « OhBio ». Si vous vous rendez à la ferme, vous pourrez faire l’autocueillette de petits fruits. Leurs délicieuses fraises de Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans sont en vente au Grand Marché de Québec de la mi-juin à la fin du mois d’août.

© Ferme Jean-Pierre Plante

À lire également…

Dix marchés publics pour vos emplettes

Plusieurs marchés publics animent les quartiers de Québec et les municipalités environnantes. Produits frais et belles rencontres sont au menu de ces lieux colorés saisonniers ou annuels. Lire la suite

Sept kiosques à visiter pour acheter des légumes fermiers

Pour une expérience 100% de la ferme à la table, rien de mieux que d’acheter directement de la productrice ou du producteur, à la ferme.  Plusieurs entreprises ouvrent les portes de leur kiosque pour vous offrir des produits frais, transformés ou les deux. Lire la suite.

Courges et citrouilles à cueillir soi-même

Ah l’automne! À mi-chemin entre la nostalgie de voir l’été nous quitter et l’enthousiasme de voir les paysages se transformer, cette saison apporte son lot de belles choses. L’autocueillette de courges et de citrouilles en fait partie. Lire la suite.